Actualités

Rencontre-dédicace avec Georges Lewkowicz

À l’occasion de la sortie en librairie de Là où les patients m’emmènent, les Éditions Velvet ont le plaisir de vous inviter à une rencontre-dédicace avec l’auteur, Georges Lewkowicz, en présence de l’auteur des photographies, Dominique Détune.

L’événement aura lieu le jeudi 4 avril 2019 à partir de 19h30 à la librairie Le Merle moqueur au 51, rue de Bagnolet - Paris 20e - M° Alexandre-Dumas www.lemerlemoqueur.fr

Ateliers et dédicaces avec Ray Clid

Amie lectrice, ami lecteur voici les prochaines dates des ateliers et dédicaces autour de "Et toi, t'en penses quoi ?"

 

Rendez-vous à Paris

Samedi 16 mars chez Gibert Jeune, au 15, boulevard Saint-Denis (Atelier sur inscription)

Evénement Facebook

Samedi 30 mars à la librairie Les Guetteurs de Vent au 108, avenue Parmentier

Evénement Facebook

Rendez-vous à Nantes

Samedi 6 avril à la librairie Les Enfants Terribles, 17, rue de Verdun (Atelier sur inscription)

 

Au plaisir de vous y retrouver !

Dans la hotte de Mon Quotidien

Mon Quotidien

Le journal pour enfants Mon Quotidien (30/11/18) a retenu Et toi, t'en penses quoi ? dans sa sélection de Noël

Atelier-dédicace au Merle Moqueur

Le samedi 17 novembre nous avons été accueillis à la librairie Le Merle Moqueur, 51 rue de Bagnolet à Paris pour une séance d'ateliers pour les enfants et de dédicaces en tous genres.

Dédicaces à Paris et Élancourt

Franciliennes, Franciliens, oyez ! Ray Clid dédicacera son livre "Et toi, t'en penses quoi ?" :

- samedi 24 novembre à partir de 15h à la librairie Gibert Jeune, 5, place Saint-Michel à Paris (Voir sur Facebook)

- dimanche 2 décembre de 10h à 18h à la Commanderie de la Villedieu, Élancourt (78) (Voir sur Facebook)

 

Velvet Goldmine

“Velvet Goldmine” est une chanson écrite par David Bowie et enregistrée au cours des sessions de The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the Spiders from Mars

Enregistrée le 11 novembre 1971, la chanson n’a pas fini sur l'album bien qu'elle ait été imprimée dans la liste des bandes maîtresses originales. Elle a finalement été remplacée par “Starman” après que le département A&R de RCA ait dit à Bowie qu’il fallait un “single” pour cet album.

Au départ, la chanson s’intitulait et était jouée en démo comme “He's a Goldmine". C’est une chanson rock de tempo moyen, qui s’accorde bien avec les morceaux plus costauds de Ziggy et qui porte la signature du savoir-faire de Mick Ronson sur sa guitare Les Paul. Dans un entretien à la radio en 1972 (avant que le titre soit supprimé de l’album), Bowie qualifiait “Velvet Goldmine” de “chose charmante” et “très David Bowie”.

“Velvet Goldmine” est finalement sortie en face B (avec “Changes”) de la seconde édition britannique de “Space Oddity” en 1975 qui finit numéro 1 dans les ventes de singles au Royaume-Uni, une première pour Bowie.
Bowie, qui avait déjà déménagé à Los Angeles au moment de cette sortie, a dit plus tard à propos de l’insertion de la chanson : "Tout est sorti sans que j'aie eu l'occasion d'écouter le mix, quelqu'un d'autre l'avait mixé - un geste extraordinaire".

Même si on pensait à l'origine que Bowie avait écrit la chanson pour décrire sa relation avec un autre homme, il affirmait en 1990 qu'il écrivait à la troisième personne et qu’il vénérait Ziggy Stardust à travers les yeux d’une groupie: "You got crazy legs, you got amazing head, You got rings on your fingers and your hair's hot red..."

 

Des pressions sociales et l’insistance de la direction de RCA contre les paroles suggestives ou provocatrices de l'époque ont amené Bowie à réécrire la chanson de façon légèrement plus ambiguë par rapport à la démo, bien qu'elle reste considérée comme une chanson trop risquée pour sortir en 1972 (même après avoir édulcoré les paroles).

"You're my taste, my trip, I'll be your master zip, I'll suck your hair for kicks, you make me jump to my feet, So gimee your hand, gimee your sound, Let my seed wash your face, I'm falling up, I can't stand..." Un sort similaire a frappé "Sweet Head", un autre morceau rock avec des paroles explicites qui a été abandonné sur l’album Ziggy en faveur d'une reprise de la chanson de MOR "It Is not Easy".

Le titre de la chanson a inspiré le nom d’un film de 1998 avec Jonathan Rhys-Myers mais Bowie a refusé de concéder la chanson aux réalisateurs après avoir lu le scénario et compris que c'était une parodie flagrante de son personnage de Ziggy Stardust.

Bien qu'étant à l'origine seulement sortie sur une face B, cette chanson est devenue très populaire parmi les fans et est par la suite apparue sur plusieurs “Best of". La structure et les accords à la fin de la chanson (le bourdonnement mélodieux du fondut) seront plus tards empruntés pour “Revolutionary Song” que Bowie écrivit en 1978 pour le film “Just a Gigolo” et la bande originale sous le nom "The Rebels".

 

Page 1 sur 2  

Inscrivez vous à notre newsletter et ne manquez aucun de nos livres :




Nos livres sont imprimés en France avec des encres végétales sur des papiers issus de forêts gérées durablement

Diffusion : CEDIF Distribution : Pollen Conditions générales de vente Mentions légales propulsé par Biblys